Toronto et Montréal – Hier, les citoyens de la Californie ont rejetéune proposition visant à repousser les efforts de cet État dans la lutte aux les changements climatiques. Au lendemain de ce vote, les groupes environnementaux exhortent les gouvernements de l’Ontario et du Québec à rapidement concrétiser leurs promesses d’adopter des mesures contraignantes envers les grands pollueurs. Si la proposition de report l’avait emporté en Californie, la pression nord-américaine exercée sur les grands pollueurs, à laquelle contribuent l’Ontario et le Québec par l’entremise de la Western Climate Initiative, aurait été mise en veilleuse, considérant le rôle de leader que joue la Californie en matière de lutte aux changements climatiques.
« L’industrie pétrolière a échoué dans sa tentative de tromper les citoyens californiens en les poussant à rejeter une économie axée sur les énergies propres. Maintenant, l’Ontario et le Québec doivent s’associer à la Californie afin d’appliquer des mesures strictes contre les pollueurs, mesures dont nous discutons depuis trop longtemps », a indiqué Rick Smith, Ph. D., directeur général de l’organisation Défense Environnementale.
 
La majeure partie du financement vouée à la promotion de la proposition qui vient d’échouer en Californie – appelée Proposition 23 – provenait de l’industrie pétrolière, incluant des compagnies qui désirent extraire des quantités croissantes de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta, une filière plus polluante que les sources conventionnelles de pétrole.
 
« Le Québec et l’Ontario peuvent partager avec la Californie le leadership pour mener la prochaine révolution industrielle, soit la décarbonisation de notre économie », a affirmé Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint d’Équiterre. « Nos gouvernements se doivent de mettre cette volonté à profit en imposant une tarification des émissions de carbone le plus tôt possible, de manière à ce que les pollueurs soient concrètement incités à modifier leurs façons de faire et à faire des profits en respectant davantage l’environnement ».
 
À propos de Défense environnementale(www.environmentaldefence.ca) : Nous sommes l’organisation d’action environnementale la plus efficace au Canada. Nous encourageons les changements au sein du gouvernement, de l’entreprise et de la population afin d’assurer une existence plus respectueuse de l’environnement, plus saine et plus prospère pour tous.
 
À propos d’Équiterre (www.equiterre.org) : Équiterre s’est donné pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires.
 
– 30 –
 
Pour plus d’information ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Erin Charter, coordonnateur des communications, 416-323-9521, poste 258, ou cellulaire 647-280-9521
Eveline Trudel-Fugère, Conseillère en relations médias, 514-605-2000